• Les enfants font le bazar

    LES ENFANTS FONT LE BAZAR !
    De Alice Gaillet-Duxin


    La maman, les trois enfants : Sarah, Clara, Julien et l’amie des enfants, Maeva

     

    Scène 1 :

    La mère entre, elle porte une pile d’assiettes et commence à mettre la table. Elle sort. Elle rentre avec le plat qu’elle va poser sur la table.
    La mère : Les enfants ! A table !
    Les trois enfants entrent et viennent s’installer. En chemin Sarah et Clara jouent à se faire
    des grimaces.
    La mère : Sarah… Cesse de faire des grimaces.
    Sarah refait une grimace dans le dos de sa mère. La mère sert ses enfants. Ils mangent.
    Clara : Dis maman, on pourra faire une boum ce soir ?
    Julien : Oh ouais maman ce serait cool !
    La mère : Non, désolé, vous êtes trop jeunes et pas assez sages pour faire une boum.
    Sarah : Pfff ! C’est toujours pareil !
    Clara : Puisque c’est comme ça je vais manger mon dessert dans ma chambre. Et pis je vais mettre du sucre dans mon flan, plein de sucre !
    Clara sort.
    Julien regarde fixement sa mère, il attend qu’elle cède à leur caprice. Elle soutient son regard.
    Julien : Allez viens Sarah puisque c’est comme ça nous aussi on va prendre notre dessert dans notre chambre. Avec plein de sucre pour avoir plein de caries !
    Sarah : Parfaitement.
    Julien et Sarah sortent. La mère se retrouve seule. Elle soupire, finit son assiette et
    débarrasse la table. Elle va chercher un papier et un crayon et commence à écrire un mot pour ses enfants.
    La mère (elle lit à voix haute ce qu’elle écrit) : Mes chers enfants. Ne vous inquiétez pas, je suis partie faire des courses. Je compte sur vous pour faire vos devoirs. Soyez sages.
    Elle sort.

     

    Scène 2 :


    Sarah entre. Elle cherche sa mère du regard. Elle lit le mot.
    Sarah : Mes chers enfants. Ne vous inquiétez pas, je suis partie faire des courses. Je compte sur vous pour faire vos devoirs. Soyez sages.
    Elle repose le mot, semble réfléchir. Tout à coup elle sourit et appelle ses frères et sœurs.
    Sarah : Clara ! Julien ! Venez vite ! On va pouvoir faire la fête !
    Julien et Clara entrent.
    Julien : Qu’est-ce qu’il y a ? Maman a changé d’avis ?
    Sarah : Non… Mais elle est sortie !
    Clara : Cool… J’appelle Maeva.
    Clara décroche le téléphone et compose un numéro. Pendant ce temps Julien et Sarah déchirent le journal et le transforment en guirlandes.
    Clara : Allô ? Maeva ? Ouais c’est Clara. Ça te dit de venir faire la fête chez nous ? Oui maintenant ! OK, cool, je t’attends.
    Elle raccroche.
    Clara : Elle arrive tout de suite. Je peux vous aider ? Qu’est-ce que vous faites ?
    Julien : Des guirlandes pour la boum.
    Clara : Cool… J’arrive.
    Clara les aide à préparer les guirlandes. Au bout d’un moment on sonne à la porte. C’est Maeva. Les trois enfants se précipitent pour lui ouvrir.

     

    Scène 3 :

    Maeva entre. Les enfants se disent bonjour à la manière des jeunes en se tapant les poings sur un « salut ».
    Sarah va mettre la musique. (Elle fait le bruit de la musique avec sa bouche)
    Ils dansent et chantent. Maeva fait des bons en hurlant. Julien danse avec une chaise qu’il laisse tomber dans un coin.

     

    Scène 4 :

    La mère entre, laisse tomber ses courses et crie effarée.
    La mère : Mon Dieu ! Mais c’est affreux ! Maeva, rentre chez toi immédiatement ! Sarah tu vas me nettoyer tout ce désordre ! Clara, range la cuisine ! Julien ramasse tout ce qui est par terre ! Vous êtes vraiment insupportables !
    La mère se met à pleurer et quitte la pièce pour sa chambre (elle sort).
    Les enfants se regardent en silence.
    Sarah : Elle a vraiment l’air triste… On ferait mieux de ranger.
    Clara : Je m’occupe de la cuisine !
    Julien : Je ramasse tout ce qu’il y a par terre.
    Sarah : Je passe le balai.
    Clara : Et je nettoie les vitres.
    Julien : Et je range le salon.
    Les trois enfants s’activent.
    Au bout d’un moment tout est propre, encore plus propre qu’avant la boum. Ils ont l’air fatigués.
    Sarah : J’appelle maman ?
    Clara et Julien font oui de la tête. Ils sont trop fatigués pour parler.
    Sarah : Maman !
    La mère entre.
    La mère : Ouah ! ! C’est magnifique !
    Elle regarde partout, émerveillée.
    La mère : Merci les enfants.
    Elle leur fait un gros câlin.
    La mère : Comme quoi vous pouvez aussi être sages.
    Clara : Ça veut dire qu’on aura le droit de faire une boum ?

     

    FIN