• Jules César et la magicienne

    JULES CESAR ET LA MAGICIENNE
    de Alice Gaillet-Duxin


    Jules César, la magicienne Eléonore, Tigresse, Cow-boy, Lucius, garde de Jules César, Cléopâtre, Lady Gaga (un garçon), Cendrillon, King Kong


    SCENE 1 :
    Tous (sauf King Kong) sont sur scène, profondément endormis. Entrée de la magicienne.
    Elle les observe avec satisfaction puis d’un coup de baguette magique tape sur l’épaule de Jules César. Aussi tôt, celui-ci se réveille.
    Jules César : Qu’est-ce qu’il se passe ici ! Où suis-je ?
    La magicienne : Vous êtes à la cour de la grande Eléonore !
    Jules César : Eléonore ? Non ça ne me dit rien… Sans doute un pays mineur… Lucius ? Cela vous dit-il quelque chose ? Lucius ? Réveillez-vous c’est un ordre !
    La magicienne : Il ne se réveillera pas tant que je ne le toucherai pas de ma baguette…
    Jules César : Mais qui êtes-vous ?
    La magicienne : Eléonore, magicienne de première catégorie, pour vous servir…
    Jules César : Une magicienne ! Et qu’est-ce que vous me voulez au juste ?
    La magicienne : Ce que je veux c’est que vous dirigiez tout ce petit monde afin qu’il m’aide à chasser de mon royaume le terrible King Kong qui détruit tout sur son passage. Une fois que vous y serez parvenu vous pourrez tous retourner là d’où vous venez… Je vous laisse avec votre équipe…
    Elle fait un grand geste avec sa baguette puis sort rapidement. Tous se réveillent, baillent, s’étirent… Tigresse et cow-boy se dressent en même temps sur leurs pieds et se mettent en position de combat.
    Tigresse et Cow-boy (ensemble) : Mais qu’est-ce qu’il se passe ici ?
    Jules César : Du calme mes amis… Il semblerait que nous soyons tous réunis afin de chasser de cette contrée le terrible King Kong…
    Lucius : Ave César !
    Jules César : Merci Lucius… Pourrions-nous faire le tour de vos compétences respectives ?
    Cow-boy : Cow-boy. Je tire aussi vite que mon ombre !
    Tigresse : Tigresse. Grand maître du kung fu.
    Cléopâtre : Cléopâtre, fine stratège pour vous servir…
    Jules César : Cléopâtre ? Il me semble que j’ai entendu parler de vous… Mon maître devin m’a prédit que je tomberai follement amoureux d’une Cléopâtre. (Il la regarde) Deus mio ! Je crois qu’il avait raison ! (Il prend un air niais).
    Lady Gaga : Hum ! Hum ! Lady Gaga, grande chanteuse qui hypnotise les foules !
    Cendrillon : Cendrillon, princesse du balai…
    Jules César : Hum… Je crois que j’ai une idée. Ecoutez-moi bien.
    Il leur fait signe de s’approcher. Le groupe se met en cercle autour de lui, on entend des chuchotements mais on ne perçoit pas ce qui est dit.

    SCENE 2 :
    King Kong se promène (faire de grands gestes impressionnants style singe féroce).
    King Kong : Je me plais bien en cette contrée… Y’a des biches à manger, des châteaux à détruire… ne manquent que des jolies jeunes femmes à séduire…
    A ce moment entre Cendrillon qui passe le balai.
    King Kong : Mais que vois-je ? Ne serait-ce pas une charmante jeune femme ?
    Il se dirige vers elle. Pendant ce temps, de l’autre côté de la scène entre Cléopâtre. Alors qu’il est tout près de Cendrillon (qui fait semblant de ne pas l’avoir vu) on entend Cléopâtre qui l’appelle.
    Cléopâtre : Salut mon gorille ! Viens donc par ici.
    King Kong : Mais que vois-je ? Quelle beauté !!
    Il se dirige vers elle. Derrière lui, retentit alors la voix de Cendrillon.
    Cendrillon : Et ma pantoufle de vair ! J’attends ! Quand est-ce que tu vas me la chercher !
    King Kong : Une pantoufle ? Quelle pantoufle ?
    Cléopâtre : Et mon cache-nez ?
    Cendrillon : Et ma pantoufle ?
    Cléopâtre : Non ! Mon cache-nez !!
    King Kong : Une pantoufle ! Un cache-nez !! Mais qu’est-ce que vous racontez ?
    Entrée de Lady gaga. Elle ne marche pas, elle danse. Elle ne parle pas, elle chante.
    Lady gaga : oh grand gorille écoute moi !
    Ecoute la chanson des pantoufles !
    Si tu veux devenir roi,
    Il ne faut pas mettre de moufles.
    Mais des cache-nez !
    Oui des cache-nez !
    King Kong : Hein ?
    Cendrillon : Tu vois ce balai ?
    Lady gaga : Quand elle posera son balai.
    Tu seras tout niais,
    car alors apparaîtront
    trois merveilleux démons !
    Cendrillon pose son balai. Entrée de Tigresse, de Lucius et de Cow-Boy
    Tigresse/Lucius/cow-boy : Prépare-toi à fuir !
    Lucius : Ave King Kong ! De ce sabre, je te tranche un bras.
    Il le fait.
    Cow-boy : Pan pan pan. De ce colt je te transperce les deux jambes.
    King Kong tombe sur ses genoux.
    Tigresse : Harakiri ! Par la force du grand tigre je te supprime toute volonté.
    Petite chorégraphie de Tigresse qui se finit par un doigt posé sur le front de King Kong. Celui-ci prend alors l’air d’un gentil petit animal de compagnie.
    Lady gaga : Et ainsi le grand King Kong devint aussi doux qu’un petit toutou !


    SCENE 3 :
    La magicienne est sur scène.
    Entrée de Jules César précédé de son fidèle Lucius.
    Lucius : Ave Eléonore ! Voici venir le grand Jules César, porteur d’heureuses nouvelles !
    Jules César : Madame, la bête a été terrassée !
    Eléonore : Heureuse nouvelle en vérité ! J’étais sûre d’avoir fait le bon choix en vous convoquant tous en mon royaume !
    Lucius : Par contre, belle dame… Certains de mes amis souhaiteraient émettre des vœux en récompense de leurs services.
    Cléopâtre (en désignant Jules César) : Je souhaiterais revoir ce grand nigaud. Quelque chose me dit qu’il devrait faire partie de ma vie.
    Cendrillon : Je souhaiterais ne plus avoir à balayer !
    Tigresse : J’ai un ami panda qui aimerait devenir aussi doué en kung fu que moi…
    Cow-Boy : Je souhaiterais tirer plus vite que mon ombre…
    Lady gaga : Et moi, avoir l’air un peu plus féminine…
    La magicienne : Accordés !

    FIN